3 mois de prison pour s’être déguisé dans un avion



L’information peut faire rire, mais ce fait divers est réellement arrivé à Philippe Jeannard, un français de 61 ans.

Le sexagénaire a été présenté en mars dernier comme un terroriste par les autorités américaines et cette histoire a fait le tour du monde : ce français, jeune retraité, a été maintenu trois mois en captivité dans la prison du de Philadelphie, le  » Federal Detention Center « , pour s’être déguisé dans un avion.

.

3 mois de prison pour s'être déguisé dans un avion

Source

Pourtant, il n’était aux Etats-Unis que pour aller jouer au golf à Palm Beach et tous ses papiers étaient en règle (formulaire d’ESTA, visa, passeport…). Il avait l’habitude d’y aller depuis 2011 pour s’adonner à son sport favori, mais aussi pour participer à des soirées déguisées.

Il devait y apparaître déguisé en commandant de bord d’Air France. Pour cela, il avait avec lui une sacoche avec une inscription « Pilot » et un logo, une chemise et des galons, le tout acheté sur Internet.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Le 20 mars 2013, en transit à l’aéroport de Philadelphie, il demande à US Airways d’être surclassé. Il fait face à un refus et s’énerve.

Des agents de sécurité viennent alors, lui demandant s’il est vraiment pilote, ce qu’il confirme, certainement sur le coup de l’énervement.

Il embarque finalement à sa place, mais est alors invité dans le cockpit. C’est là que la supercherie est découverte, malgré deux versions divergentes.

La première affirme qu’il est découvert car il ne peut répondre à aucune des questions du copilote, bien trop techniques. La seconde, que l’hôtesse ayant refusé son surclassement l’ai reconnu une fois à bord.

Son accoutrement aura fait long feu, mais pas son attitude. Philippe Jeannard est alors expulsé de l’avion, mais il tente d’embarquer à nouveau, cette fois-ci après avoir rangé son déguisement.

C’est sans compter sur la police qui décide de l’interpeller et de le menotter, pour des soupçons de terrorisme.

Il sera libéré le 18 juin après trois mois de prison, et sera renvoyé en France. Il a du payer une forte caution et a désormais l’interdiction de fouler le territoire américain pendant cinq années.

La juge en charge ordonne son expulsion sur ces belles paroles :

M. Jeannard, bon retour chez vous. Et portez vos propres vêtements, s’il vous plaît.

Alors, ne faites pas la même erreur que lui, et évitez les déguisements hasardeux lors de vos prochains vols en avion !

Source